le-blog-indispensable.fr
Image default
Bien-être

Anorgasmie masculine : Comment y remédier ?

Anorgasmie masculine ? Je vous l’accorde, c’est assez bizarre à entendre.

Et pourtant, les femmes ne sont pas les seules à souffrir d’anorgasmie. Les hommes aussi peuvent connaître ce genre de problème.

C’est une pathologie rare chez eux, mais elle existe bel et bien.

Anorgasmie masculine : Comment y remédier ?

Et le subconscient peut la soigner…

Anorgasmie masculine et anéjaculation, deux choses bien distinctes

On a souvent tendance à confondre absence d’orgasmes et absence d’éjaculation.

Et pourtant, ces deux troubles sont totalement différents et parfaitement séparables.

Voilà pourquoi, je tiens à apporter certaines précisions.

Un homme souffrant d’anorgasmie peut ne pas éjaculer, mais il peut aussi éjaculer sans en retirer du plaisir.

L’anorgasmie est donc l’impossibilité d’avoir un orgasme et ce, malgré le désir et la stimulation sexuelle.

Elle peut apparaître dès le début de la vie sexuelle, soit à l’adolescence. Ou soudainement, à l’âge adulte.

A quoi est due l’anorgasmie masculine ?

La prise de certains médicaments peut provoquer une absence d’orgasmes.

De même que certaines maladies, comme la sclérose en plaques par exemple.

Mais dans 80% des cas, le problème résulte d’une détresse psychologique. Et ce, qu’il ait existé depuis toujours ou qu’il ait apparu soudainement.

L’anorgasmie peut en effet avoir plusieurs origines : la fatigue, le stress, l’angoisse, l’anxiété, le deuil…

Le problème est donc, pour la plupart des cas, passager. Et disparaîtra une fois qu’on aura éliminé ses causes.

Anorgasmie masculine : Comment guérir une détresse psychologique ?

Évidemment, c’est au subconscient qu’il faut s’adresser.

Car le stress, l’angoisse, le deuil et autre traumatisme restent des blessures refoulées dans l’inconscient.

Pour soigner l’anorgasmie, c’est donc dans cette partie du cerveau que le traitement doit se concentrer.

Quel traitement ?

La psychothérapie semble la plus indiquée. Et dans ce domaine, votre choix sera large : l’hypnose est, par exemple, très efficace contre le stress, l’angoisse…

La TCC peut vous aider à faire deuil et à adopter une attitude plus adaptée contre toute situation traumatisante.

A lire également : « L’hypnose, un aphrodisiaque puissant pour homme ! ».

Imagerymajestic © freedigitalphotos.net

Recherches Populaires:

L’anorgasmie est un fléau.

Eh oui Plus de trois quart des femmes prétendent être satisfaite de leur vie sexuelle.

Et pourtant, nombreuses sont celles qui souffrent de l’absence de plaisir au plumard.

Anorgasmie : Le subconscient à la rescousse !

Si vous souffrez d’anorgasmie, faites appel à votre subconscient !

Anorgasmie, pourquoi ?

Pour trouver la solution, la première chose à faire est de comprendre pourquoi vous souffrez d’anorgasmie.

Qu’est-ce qui vous peut vous empêcher de ressentir du plaisir pendant l’acte sexuel ?

Un problème dans le subconscient certainement ! Mais plus précisément, c’est souvent dû à des mauvaises croyances.

Elles-mêmes sont dues à une éducation trop rigide et parfois à un abus sexuel…

Bref, des expériences de vie (traumatisantes ou non) qui ont donné une image négative au « sexe ».

Ce qui explique toute absence de plaisir.

Anorgasmie, le premier pas vers la guérison

Évidemment, le traitement sera différent selon les origines de l’anorgasmie.

Mais quelles que soient les causes, des séances de détente et de relaxation profonde sont toujours recommandées.

Il se peut en effet que l’absence de plaisir soit tout simplement le fruit d’une mauvaise gestion de stress.

Dans quel cas, une détente mentale, émotionnelle et physique suffira pour régler le problème !

En outre, si les raisons sont tout autre, le traitement est toujours plus efficace lorsqu’on est détendu.

Le stress ne fait qu’empirer les choses car il apporte des problèmes supplémentaires.

Anorgasmie, quel traitement ?

L’hypnose est réputée pour son efficacité contre n’importe quel trouble sexuel.

Et si vous optez pour l’hypnothérapie pour soigner l’anorgasmie, vous faites d’une pierre deux coups.

D’un côté, vous vous offrez la meilleure séance de relaxation qui doit. Et d’un autre, vous soignez votre trouble !

Et ce, grâce à des suggestions hypnotiques adaptées et à l’imagerie mentale pour stimuler certaines parties érogènes endormies.

Sinon, pour creuser en profondeur les raisons de ce trouble, vous pouvez aussi opter pour la PNL.

A lire également : « L’hypnose, un aphrodisiaque puissant pour homme ! ».

pat138241 © freedigitalphotos.net

Recherches Populaires:

Related Articles

La therapie conjugale est toujours sujet à controverse. Est-elle vraiment nécessaire ?

Irene

Zoom sur les micronutriments

Claude

Les exercices méthode Vittoz poursuivent un objectif précis

Irene