le-blog-indispensable.fr
Image default
Bien-être

Le langage du corps : Le subconscient

Le subconscient, c’est cette partie de vous-même qui sait tout, enregistre tout, interprète tout. Il ne manque pas une seule miette de ce qui se passe dans votre vie.

En plus de tout savoir sur vous, il raconte des choses à travers votre corps. Des choses que les autres perçoivent.

Vos doutes, vos certitudes, vos craintes, vos frustrations…

Ce langage corporel transmet ainsi de nombreux messages dont vous n’êtes pas forcément conscient.

L’impact de vos gestes, de votre expression, de votre voix est considérable et à ne pas négliger. A travers votre attitude, votre subconscient s’exprime.

Le langage du corps

Alors, comment le subconscient s’exprimer à travers vos gestes ?

Le langage du corps : quels messages envoie le subconscient ?

Savez-vous que lorsque vous communiquez avec quelqu’un, vos paroles constituent seulement 7 % du message que vous faites passer ?

Les 93 % restants sont assurés par vos gestes, l’expression de votre visage, votre posture sans oublier votre voix (l’intonation, le débit, le volume…).

Ce que votre corps dégage a un impact que vous ne soupçonnez pas. C’est, en fait, votre subconscient qui envoie un message. Souvent à votre insu.

Résultat : votre interlocuteur « sait ». Il perçoit naturellement votre intention, peu importe ce que vous dites.

Il faut savoir que le langage du corps ne se contrôle pas vraiment (à moins de s’y entraîner avec ferveur).

Raison de plus pour qu’il diffuse beaucoup de messages à autrui. On pourrait dire que votre corps parle pour vous.

En tout cas, votre gestuelle révèle ce que vous ressentez et ce que vous êtes intérieurement. Attention, vos gestes dévoilent aussi ce que vous tentez de dissimuler.

Pourquoi interpréter le langage corporel ?

Le langage corporel provient donc de l’inconscient. Savoir l’interpréter, c’est mieux comprendre votre interlocuteur.

C’est avoir la possibilité de saisir toute l’étendue de son message : ce qu’il déclame, mais aussi ce qu’il ne révèle pas directement et les éventuelles informations qu’il cache ou ses mensonges.

Lorsque vous parlez avec quelqu’un, vous pouvez voir la sincérité (ou l’hypocrisie) au fond de ses yeux.

Si la personne en face de vous a tendance à reculer lorsque vous l’approchez, si son regard est fuyant et s’il a un visage renfrogné, vous savez que le courant ne passe pas vraiment.

Si votre interlocuteur vous regarde franchement dans les yeux, avec le sourire et l’air intéressé, il est sans doute en confiance.

Même s’il existe des signes faciles à interpréter, décoder le langage corporel n’est pas si facile… C’est même plutôt complexe

Car si le subconscient tente d’envoyer des messages, le conscient fait en sorte de garder le contrôle.

Et l’interprétation doit tenir compte du contexte et le background de chacun. Ce n’est ainsi que vous serez certain de ne pas vous tromper.

Comment interpréter le langage du corps ?

L’interprétation du langage corporel est donc assez complexe. Parce qu’il ne faut pas uniquement se fier aux apparences !

En effet, tout le monde ne réagit pas de la même façon face aux circonstances. Et chacun a sa manière d’exprimer ses sentiments et ses émotions.

Comment interpréter le langage du corps

Le secret, c’est d’analyser la situation dans sa globalité. Chaque détail compte. Soyez notamment attentif aux choses que mentionne votre interlocuteur.

A-t-il évoqué un problème personnel ? A-t-il l’air particulièrement préoccupé ? Si tel est le cas, son comportement ne sera pas facile à interpréter.

En plus de l’attitude globale de la personne qui se trouve face à vous, vous devez aussi considérer le contexte et les conditions dans lesquelles se déroule l’échange.

Sans oublier la personnalité et le tempérament de votre interlocuteur.

Une interprétation au cas par cas

En matière d’interprétation du langage du corps, il n’y a donc pas de codes universels. Bien évidemment, il y a des gestes faciles à décoder.

Mais, de manière générale, le décryptage se fait de préférence au cas par cas.

Les choses sont plus faciles lorsqu’il s’agit de quelqu’un que vous connaissez et que vous côtoyez depuis longtemps.

Prenez l’habitude d’analyser les réactions des gens qui vous entourent en fonction des situations.

Vous vous rendrez bien vite compte que ces réactions peuvent différer.

Par exemple, lorsque certains profèrent des mensonges, ils le font en regardant leur interlocuteur droit dans les yeux tandis que d’autres ont le regard qui fuit.

En outre, certains se montrent plus passionnés que d’autres. Il y a ceux qui sont maîtres dans l’art de maîtriser leurs émotions.

A noter que dans ce cas, il y a aura toujours un petit tic qui va les trahir. Tic que vous apprenez à mieux déceler au fil des observations.

Voici alors une vidéo proposant des conseils pour décoder le langage du corps :

Observation de chaque canal non verbal

Pour savoir décoder le langage du corps et recevoir les messages envoyés par le subconscient de votre interlocuteur vous devez observer chaque canal non verbal.

Il existe alors trois types de canaux auxquels il faut être attentif.

D’abord, les canaux kinésiques à savoir le regard, les expressions du visage et le langage du corps proprement dit. Ils sont les plus faciles à interpréter.

Vient ensuite le canal proxémique qui correspond à la façon dont votre interlocuteur gère son espace vital. Enfin, le canal haptique qui se manifeste par le toucher.

La communication

© Fotolia.com

Voici alors quelques éléments à surveiller pour mieux comprendre votre interlocuteur et capter les éventuels messages cachés :

Ne cassez jamais le contact visuel. On dit souvent que les yeux sont le miroir de l’âme. Le regard vous en dit long sur ce que pense votre interlocuteur.

Vous aurez des indices sur ses sentiments, son humeur ou encore ses appréhensions.

Soyez, en outre, attentif aux mouvements de la tête et aux expressions du visage. Les émotions y transparaissent : joie, acceptation, colère ou encore tristesse.

Il ne faut pas non plus négliger la posture grâce à laquelle vous pouvez constater si la personne en face de vous est impliquée ou non dans l’échange, si elle est réceptive ou pas.

Enfin, au-delà du langage du corps, soyez aussi attentif à ce que vous dicte votre intuition. Ne négligez jamais ce que vous souffle votre petite voix intérieure

Related Articles

La boulimie vomitive : Qu’est-ce que c’est ?

Irene

Memoire emotionnelle : Oubliez…grâce à l’IMO !

Irene

L’hypnose chez l’enfant : pourquoi attendre l’âge adulte ?

Irene