le-blog-indispensable.fr
Image default
Bien-être

Hypnothérapie ericksonienne pour communiquer avec le subconscient

Faire appel à une hypnothérapie ericksonienne compte parmi les solutions envisageables pour communiquer avec le subconscient.

C’est une technique indiquée pour traiter des problèmes d’ordre psychologique lesquels peuvent avoir un impact sur votre santé et votre bien-être physiques.

Hypnothérapie ericksonienne pour communiquer avec le subconscient

Alors, qu’est-ce qu’une hypnothérapie ericksonienne ?

Hypnothérapie ericksonienne : présentation

Une hypnothérapie ericksonienne  est une thérapie brève, c’est-à-dire que l’on constate rapidement des résultats satisfaisant.

Elle intervient efficacement pour venir à bout de problèmes qui n’ont pas pu être résolus par une psychothérapie.

A l’origine de cette méthode, on retrouve Milton Erickson qui, victime d’une maladie chronique, a utilisé les autosuggestions.

Il s’est rendu compte que le subconscient joue pour beaucoup dans la guérison.

Dans la mesure où il s’agit d’une variante d’hypnose, cette technique implique un état modifié de conscience qui se situe à mi-chemin entre éveil et sommeil.

Comment fonctionne l’hypnose ericksonienne ?

Avant tout, il faut savoir qu’une hypnothérapie ericksonienne  diffère de l’hypnose classique.

Le lien entre le thérapeute et son patient est empathique. Il ne s’agit pas de donner des ordres mais d’accéder à l’inconscient.

Le praticien fait alors en sorte de s’adapter à au profil de son patient et prendre en considération sa sensibilité.

Il se calque alors sur le langage du patient pour optimiser la communication hypnotique.

L’hypnothérapie ericksonienne peut être appliquée pour traiter différents troubles psychologiques comme l’anxiété, l’état dépressif, les obsessions et les addictions ou encore les phobies.

Ce qui se passe avec l’hypnose ericksonienne

Avec l’hypnothérapie ericksonienne, les paroles de l’hypnothérapeute agissent en profondeur, provoquant une réaction au niveau du mental.

Pendant ce temps, des endorphines sont sécrétées au niveau du cerveau. Ces hormones dites du bonheur permettent de désinhiber le patient, pour une exploration sereine du subconscient.

Le thérapeute fait ensuite en sorte de guider le patient qui participe activement à la thérapie. L’objectif étant d’induire une véritable métamorphose positive en profondeur.

Related Articles

Logiciel de programmation subliminale : qu’est ce que c’est ?

Irene

Respiration holotropique définition d’une technique pour revivre des émotions enfouies

Irene

Bien gérer le stress avec des pensées positives…

Irene