le-blog-indispensable.fr
Image default
Santé

Médicaments pour le psoriasis : définition, cause, symptômes, traitement

Les traitements appliqués directement sur la peau (crèmes onguents, lotions et gels), également appelés traitements topiques, sont d’ordinaire les traitements de première intention pour la plupart des patients atteints d’un psoriasis limité ou modéré. Dans de nombreux cas, ils sont utilisés en association avec un autre type de traitement du psoriasis.

Les traitements topiques incluent :

Crèmes et onguents à base de cortisone

Ce sont les médicaments les plus fréquemment prescrits pour traiter le psoriasis léger à modéré ; ces traitements stéroïdiens à faible dose fonctionnent en contrôlant la production excessive de cellules épidermiques, en adoucissant la peau et en améliorant les symptômes. Toutefois, certains corticostéroïdes contiennent des stéroïdes plus forts et peuvent en fait aggraver les symptômes.

Rétinoïdes topiques

Les rétinoïdes (notamment Tazorac et Avage) sont dérivés de la vitamine A, et leur but est de normaliser l’activité ADN dans les cellules de l’épiderme et de ralentir le processus inflammatoire. Bien que leur action ne soit pas aussi rapide que les crèmes aux corticostéroïdes, ils présentent moins d’effets secondaires. Les femmes enceintes ou qui peuvent le devenir, ne doivent pas utiliser les rétinoïdes à cause du risque d’anomalies congénitales.

Analogues de la Vitamine D

Ces médicaments peuvent être utilisés seuls ou en association avec d’autres traitements pour traiter le psoriasis léger à modéré, et ils incluent le calcipotriène (Dovonex) et le calcitriol (Rocaltrol), des formes synthétiques de la vitamine D qui ralentissent la croissance des cellules épidermiques.

Anthralin ou Dritho-Scalp

Cette crème agit en normalisant l’activité ADN des cellules épidermiques et en éliminant les squames, et elle est parfois utilisée en association avec la photothérapie. Les médecins recommandent que la crème ne reste sur la peau que pendant un court instant car elle peut irriter la peau si elle est laissée trop longtemps et peut provoquer des taches.

Crèmes et onguents à base de goudron de houille

Le plus ancien traitement pour le psoriasis, fabriqué à partir de produits dérivés de la fabrication du pétrole, ces produits à base de goudron de houille réduisent les squames, les démangeaisons et l’inflammation. Des concentrations élevées sont disponibles sur ordonnance. Toutefois, ces crèmes présentent des inconvénients : le goudron de houille est sale, tache les vêtements et les draps, et a une odeur forte, parfois désagréable.

Shampooings antipelliculaires

Ils sont utilisés pour traiter le psoriasis du cuir chevelu, et des versions médicalisées et sur ordonnance sont disponibles auprès de votre médecin.

Acides salicyliques et lactiques

Disponibles en vente libre et sur ordonnance, ces deux acides encouragent l’exfoliation des peaux mortes, ce qui réduit les squames. Les deux acides peuvent être pris en association avec d’autres traitements.

Traitement systémique

Dans les cas de psoriasis les plus graves, ou lorsque la maladie résiste à d’autres traitements, des médicaments traditionnels oraux ou injectables peuvent être employés. Étant donné qu’un grand nombre de ces médicaments ont des effets secondaires sérieux, les médecins limitent leur utilisation à des cas difficiles ou persistants.

Les médicaments du traitement systémique incluent :

Méthotrexate

Le méthotrexate diminue la production de cellules épidermiques et supprime la réponse immunitaire. Ce médicament est souvent prescrit à des personnes atteintes de psoriasis modéré à sévère, et il est l’un des traitements les plus efficaces pour les personnes atteintes de psoriasis érythrodermique ou de psoriasis pustuleux. Récemment, les médecins ont également commencé à le prescrire en tant que traitement du rhumatisme psoriasique.

Les effets secondaires incluent :

  • perte d’appétit
  • fatigue
  • maux d’estomac

Les femmes enceintes ou celles qui peuvent le devenir ne doivent pas prendre de méthotrexate étant donné le risque de grossesse extra-utérine et de fausse-couche. (Les hommes doivent également faire en sorte que leur partenaire ne tombe pas enceinte s’ils utilisent ou ont récemment utilisé ce médicament). Une utilisation à long terme peut provoquer une atteinte hépatique et diminuer la production de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes.

Cyclosporine

La cyclosporine est un médicament immunosuppresseur très efficace. Cependant, étant donné qu’elle affaiblit le système immunitaire, elle peut être uniquement prescrite aux personnes atteintes de psoriasis sévère. La plupart des médecins ne prescrivent la cyclosporine que pendant de brèves périodes de temps, généralement trois à six mois, en raison du risque d’hypertension artérielle. Les patients qui prennent de la cyclosporine doivent subir des analyses de sang et des prises de tension régulières pour surveiller les problèmes potentiels.

Rétinoïdes

Les rétinoïdes, qui sont fabriqués à partir de dérivés de la vitamine A, peuvent traiter le psoriasis modéré à sévère en réduisant la production des cellules épidermiques. Les rétinoïdes sont parfois également utilisés en association avec une luminothérapie.

Comme avec les autres médicaments systémiques, les rétinoïdes ont des effets secondaires potentiels majeurs. Votre médecin pourra prescrire des analyses de sang régulières pour vérifier une hypercholestérolémie, problème courant des personnes qui prennent ce médicament. Les rétinoïdes peuvent également provoquer des anomalies congénitales. Par conséquent, les femmes qui sont enceintes ou qui souhaitent le devenir ne doivent pas prendre ce médicament. Elles doivent également arrêter de prendre des rétinoïdes au moins trois ans avant d’essayer de procréer.

Le seul rétinoïde oral approuvé par la FDA pour le traitement du psoriasis est l’acitrétine (Soriatane).

Hydroxyurée

Contrairement à la cyclosporine ou au méthotrexate, l’hydroxyurée peut être associée à la photothérapie, mais elle n’est pas aussi efficace que la cyclosporine et le méthotrexate. Les effets secondaires possibles incluent l’anémie (trop peu de globules rouges), ainsi qu’une baisse des globules blancs et des plaquettes. Les femmes enceintes ou celles qui prévoient de le devenir ne doivent pas prendre d’hydroxyurée en raison du risque d’anomalies congénitales et de fausse-couche.

Médicaments immunomodulateurs (agents biologiques)

Les agents biologiques sont une nouvelle catégorie de médicaments qui ciblent la réponse immunitaire. Ils fonctionnent en bloquant les interactions entre les cellules du système immunitaire et les voies inflammatoires. Ces médicaments, qui sont administrés par injection (piqûres) ou perfusion (IV), sont souvent prescrits à des personnes atteintes de psoriasis modéré à sévère dont les symptômes n’ont pas évolué à la suite des thérapies traditionnelles.

Plusieurs agents biologiques ont également été approuvés pour traiter le rhumatisme psoriasique. La recherche montre que ces agents biologiques peuvent ralentir ou stopper la lésion des articulations – il s’agit d’une avancée médicale significative étant donné que précédemment, les patients atteints de rhumatisme psoriasique ne pouvaient prendre des médicaments que pour soulager temporairement la douleur et l’enflure associées aux rhumatismes.

Les agents biologiques approuvés pour le traitement du psoriasis incluent :

  • adalimumab (Humira)
  • alefacept (Amevive)
  • étanercept (Enbrel)
  • golimumab (Simponi)
  • infliximab (Remicade)
  • ustekinumab (Stelara)

Tioguanine

Bien qu’elle ne soit pas aussi efficace que le méthotrexate ou la cyclosporine, la tioguanine présente moins d’effets secondaires, ce qui fait d’elle une option de traitement plus attractive. Cependant, elle peut toujours provoquer des anomalies congénitales. Par conséquent, les femmes qui sont enceintes ou qui prévoient de le devenir doivent éviter de la prendre.

Related Articles

Soins dentaires, quelles sont les dépenses obligatoires ?

Tamby

Protéinogramme : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Malocclusion des dents : définition, cause, symptômes, traitement

Irene