le-blog-indispensable.fr
Image default
Santé

Troubles cérébraux : définition, cause, symptômes, traitement

Votre cerveau est le contrôleur central de votre corps. Il fait partie du système neurologique, un ensemble complexe qui inclut la moelle épinière et un vaste réseau de nerfs et de neurones qui contrôlent et assurent le fonctionnement quotidien de votre corps. Les troubles du cerveau surviennent lorsque votre cerveau est endommagé par une lésion, une maladie ou une autre condition médicale.

Symptômes

Les symptômes de troubles cérébraux sont fonction de l’origine de la condition. Ils peuvent affecter des régions de votre cerveau contrôlant la manière dont vous bougez, pensez et vous comportez. Il arrive que des tumeurs altèrent le fonctionnement des vaisseaux sanguins qui irriguent votre cerveau.

Symptômes courants de troubles cérébraux :

  • confusion ou problèmes de concentration ;
  • maux de tête ou migraines ;
  • crises de type épileptique (convulsions) ;
  • pertes de mémoire ;
  • modification de votre comportement habituel ;
  • problèmes de vision (vision en double, par exemple) ;
  • perte de contrôle musculaire ;
  • nausées ou vomissements.

Causes

Les causes des troubles cérébraux diffèrent d’un trouble à un autre.

Causes de troubles cérébraux :

  • traumatisme cérébral ;
  • accident vasculaire cérébral (AVC) (alimentation restreinte ou insuffisante du cerveau en oxygène et sang entraînant la mort de cellules) ;
  • infection virale (un virus peut être cause d’inflammation et d’un œdème de tissus cérébraux) ;
  • maladie et cancer ;
  • croissance cellulaire anormale (tumeurs) ;
  • pathologies congénitales affectant le cerveau ;
  • infection virale (un virus peut être cause d’inflammation et d’un œdème de tissus cérébraux) ;
  • modification des connexions électriques de votre cerveau (communication entre les neurones).

Risques

Vous courez un risque de trouble cérébral lorsque :

  • vous avez subi un traumatisme crânien ;
  • il existe, au sein de votre famille, des antécédents de maladie ou de troubles cérébraux ;
  • vous êtes infecté(e) par un virus ;
  • vous avez subi un AVC ;
  • vous consommez des produits du tabac.
  • vous êtes en arrêt respiratoire (l’oxygène ne parvient alors plus à votre cerveau).

Types

Il existe de multiples types de troubles cérébraux. Ils peuvent modifier la manière dont votre cerveau commande le reste de votre corps.

Lésions cérébrales

Les lésions cérébrales sont souvent le résultat d’un traumatisme crânien. Une lésion peut endommager des tissus, des neurones (transmetteurs dans le cerveau) et des nerfs qui transmettent à votre corps les informations émises par votre cerveau. Il peut en résulter des modifications de la manière dont votre cerveau communique avec le reste de votre corps.

Tumeurs cérébrales

Une tumeur peut se développer dans les tissus cérébraux et causer de nombreux problèmes, en particulier en gênant la circulation du sang dans le cerveau. Ces tumeurs peuvent être cancéreuses ou bénignes.

Maladies neurodégénératives

Les maladies dégénératives peuvent affecter le cerveau de diverses manières. Elles peuvent modifier votre personnalité, être source de confusion ou détruire des tissus et nerfs du cerveau. Certaines maladies, telles que la maladie d’Alzheimer, peuvent survenir alors que vous vieillissez, et compromettre progressivement votre mémoire et vos processus mentaux. D’autres pathologies, telles que la maladie de Tay-Sachs, apparaissent à un âge précoce. La maladie de Tay-Sachs affecte les capacités physiques et mentales de l’enfant.

Conditions affectant la santé mentale

Les conditions qui affectent la santé mentale modifient vos attitudes comportementales. Certains types de conditions affectant la santé mentale peuvent être chroniques ou aigus. Dépression, anxiété et psychose maniacodépressive peuvent devenir chroniques.

Diagnostic

Votre médecin traitant peut vous adresser à un spécialiste dans le domaine neurologique. Ce spécialiste pourra pratiquer des examens neurologiques pour contrôler votre vue, votre ouïe et votre équilibre.

Le médecin pourra également recourir à l’imagerie (tomodensitogramme) pour examiner votre cerveau. Il pourra également avoir recours à l’imagerie par résonance magnétique (IRM) et à la tomographie par émission de positrons.

Le neurologue pourra, en outre, prélever et étudier du fluide cérébro-spinal pour localiser l’hémorragie, l’infection ou tout autre événement cérébral anormal.

Traitement

Le traitement est fonction des conclusions et du diagnostic du médecin, ainsi que de votre état de santé général. Le médecin pourra combiner plusieurs traitements différents pour améliorer votre état.

Traitements médicamenteux

Si vous présentez une inflammation ou un œdème du cerveau, des médicaments destinés à atténuer ces symptômes pourront être employés.

En cas de troubles mentaux ou de l’humeur, tels que la dépression, des psychotropes pourront vous être prescrits pour vous aider à contrôler votre comportement.

Dans le cas des conditions dégénératives entraînant une perte de contrôle musculaire et une légère invalidité, des médicaments contribuant à l’atténuation des symptômes peuvent constituer une option valide.

Chirurgie

Une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour procéder à l’ablation d’une tumeur ou de tissus endommagés, ou encore, pour drainer l’excès de fluide causé par une infection. Il arrive qu’une chirurgie du cerveau soit pratiquée dans le but de prélever de échantillon tissulaire ou une tumeur à des fins de diagnostic. Les échantillons sont étudiés dans le but de dépister un possible cancer ou une autre maladie, ou encore de détecter une autre pathologie anormale.

Long terme

Votre médecin pourra souhaiter que vous le consultiez à nouveau à l’occasion de visites de suivi destinées à apprécier l’efficacité des traitements qui vous sont administrés. Certains troubles cérébraux nécessitent des soins à long terme indispensables à la gestion des symptômes et à la présentation de complications ultérieures.

Related Articles

Mycose.org | Portail de la mycose sans tabou !

Irene

Méningite aseptique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Conseils pour une consommation de CBD

Emmanuel