le-blog-indispensable.fr
Image default
Santé

Soif intense : définition, cause, symptômes, traitement

L’organisme a besoin d’eau pour fonctionner normalement. L’eau contribue notamment à réguler la température du corps, à lubrifier les articulations et à évacuer les déchets du corps. Un apport en eau quotidien suffisant (plusieurs verres) est essentiel. En outre, il est normal (et primordial) d’augmenter sa consommation d’eau lorsque l’on est malade ou exposé à des températures élevées, ou lorsque l’on pratique une activité physique.

Toutefois, en cas de soif plus intense qu’à l’accoutumée et si celle-ci persiste après avoir bu, il faudra consulter un médecin dans les plus brefs délais, en particulier si cette soif s’accompagne d’une vision trouble et d’une fatigue générale.

Une soif intense et/ou incessante peut être le signe de nombreux troubles graves incluant le diabète, la déshydratation et l’insuffisance rénale.

Causes

Il est normal d’avoir très soif après avoir mangé des aliments salés ou épicés, ou bien après avoir pratiqué des exercices physiques intenses ou fait du sport. Il est également possible de ressentir une sensation de soif lorsque l’on est affecté par de la diarrhée, des vomissements ou une perte de sang conséquente. Certains médicaments sur ordonnance peuvent également donner soif.

Une soif intense et/ou une soif qui ne peut être étanchée peut être le symptôme d’un trouble médical grave tel que :

  • déshydratation : Une déshydratation désigne une quantité d’eau insuffisante dans l’organisme pour que celui-ci fonctionne correctement. Les déshydratations importantes sont mortelles, en particulier chez le nourrisson et les jeunes enfants. La déshydratation peut être le résultat d’une maladie, d’une transpiration abondante, d’une production d’urine trop importante, de vomissements ou de diarrhées.
  • diabète : Une soif intense peut être provoquée par un taux de sucre trop élevé dans le sang (hyperglycémie), et elle est souvent le premier symptôme ressenti du diabète.
  • diabète insipide Cette forme de diabète se traduit par une incapacité pour les reins à retenir l’eau.
  • diabète insipide dipsogénique : Cette maladie est causée par une défaillance dans le mécanisme déclenchant la soif qui entraîne une soif intense et une production d’urine excessive.
  • Insuffisance hépatique, cardiaque et rénale
  • polydipsie psychogène Il s’agit d’un trouble psychiatrique qui se traduit par une consommation d’eau abusive.
  • Septicémie : Il s’agit d’une maladie dangereuse provoquée par une réaction grave à des bactéries ou d’autres germes.

Surveillance médicale

Surveillance médicale

La soif est le moyen que le corps utilise pour signaler que l’organisme manque d’eau. Dans des circonstances normales, il est possible d’étancher sa soif assez rapidement. Toutefois, si l’envie de boire reste constante ou ne disparaît pas après avoir bu, cela peut être un signe d’un problème de santé grave, en particulier si celui-ci se manifeste conjointement à d’autres symptômes. Cette soif constante peut également être issue d’un problème d’ordre psychologique.

Il sera nécessaire de consulter un médecin si les symptômes suivants se manifestent simultanément :

  • un sensation de soif persistante quelle que soit la quantité d’eau absorbée
  • une vision trouble
  • une fatigue générale
  • la production d’une quantité d’urine quotidienne supérieure à 5 litres

Diagnostic

Afin de faciliter le diagnostic portant sur les causes d’une soif intense et qui ne peut être apaisée, le médecin devra prendre connaissance de tous les antécédents médicaux du patient, y compris toutes maladies antérieurement diagnostiquées. Le patient devra préparer une liste exhaustive de toutes les prescriptions ainsi que de tous les médicaments hors ordonnance et suppléments qu’il a pu prendre. Le médecin pourra poser un certains nombre de questions au patient, notamment :

  • Depuis combien de temps le patient a-t-il pris conscience de ses symptômes ?
  • Les urines sont-elles plus abondantes qu’à l’accoutumée ?
  • Les symptômes sont-ils survenus progressivement ou subitement ?
  • La sensation de soif augmente-t-elle ou diminue-t-elle à certains moments de la journée ?
  • Des changements ont-ils été apportés au régime alimentaire ou à toute autre habitude ?
  • L’appétit a-t-il été affecté ?
  • Le patient a-t-il subi un gain ou une perte de poids ?
  • Le patient a-t-il été récemment victime d’une blessure ou d’une brûlure ?
  • Le patient souffre-t-il de saignements ou de gonflements ?
  • A-t-il de la fièvre ?
  • Transpire-t-il abondamment ?

En plus d’un examen physique, le médecin pourra prescrire une analyse de sang et d’urine pour aider à élaborer le diagnostic. Ces examens peuvent inclure :

  • une analyse du taux de glucose dans le sang
  • une numération de la formule sanguine et une analyse différentielle
  • une analyse d’urine et une osmolalité urinaire
  • une calcémie, une osmolalité et une analyse de sodium

En fonction des résultats de ces analyses, le médecin pourra orienter le patient vers un spécialiste.

Traitement

Le traitement et le pronostic dépendront du diagnostic

Apport de liquides

Apport de liquides

Pour éviter tout problème de santé, il est nécessaire de boire pendant les repas et lorsque la sensation de soif se fait ressentir – plusieurs verres d’eau par jour. Il est également possible d’augmenter la quantité d’eau absorbée en mangeant des aliments riches en eau tels que le cèleri, les tomates, les oranges et les melons.

Tous les organes et tissus, et toutes les cellules du corps, ont besoin d’eau. L’eau aide le corps à :

  • maintenir une température corporelle normale
  • lubrifier et protéger les articulations
  • protéger la moelle épinière
  • évacuer hors de l’organisme les déchets par le biais de la transpiration, des mictions et des selles

Il sera nécessaire de boire plus que d’habitude dans certaines conditions telles que :

  • une activité extérieure lors de fortes chaleurs
  • l’exercice d’une activité intense
  • l’apparition de diarrhée
  • La manifestation de vomissements
  • l’apparition de fièvre

Si l’eau perdue ne peut être compensée en buvant, ou si boire ne suffit pas à étancher la soif, il est possible de se déshydrater.

Hyperhydratation

Hyperhydratation

En essayant d’étancher une soif intense, il est possible de trop boire. Absorber plus d’eau qu’il n’est possible d’en rejeter est appelé hyperhydratation, un phénomène qui peut se produire en cas de trouble hépatique, cardiaque ou rénal, ou en cas d’absorbtion d’une trop grande quantité d’eau pour étancher la soif. L’hyperhydratation peut causer de la confusion et des convulsions.

Related Articles

Le trouble de la personnalité paranoïaque : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Tularémie : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

L’essence et la santé : définition, cause, symptômes, traitement

Irene