le-blog-indispensable.fr
Image default
Santé

Analyse du taux urinaire de calcium : définition, cause, symptômes, traitement

On réalise une analyse du taux urinaire de calcium pour mesurer la quantité de calcium évacuée dans l’urine. Cette analyse est également appelée calciurie.

Le calcium est le minéral le plus courant dans l’organisme. Toutes les cellules de l’organisme utilisent le calcium pour différentes fonctions. Le calcium intervient dans la formation et la réparation des os et des dents. Il permet aux nerfs, au coeur et aux muscles de fonctionner normalement, et au sang de coaguler.

La plus grande partie du calcium se trouve dans les os. Le reste se trouve dans le sang.

Si le niveau de calcium dans le sang tombe trop bas, les os libèreront suffisamment de calcium pour le ramener à la normale. Si le niveau de calcium devient trop haut, le surplus de calcium sera conservé dans les os ou évacué de l’organisme par les voies urinaires ou fécales.

La quantité de calcium présente dans l’organisme varie en fonction des facteurs suivants :

  • quantité de calcium absorbée dans les aliments
  • quantité de calcium et de vitamine D absorbée par les intestins
  • niveau de phosphate dans l’organisme
  • niveau de certaines hormones – oestrogènes, calcitonine et glandes parathyroïdes

Le plus souvent, un niveau élevé ou bas de calcium ne se traduit par aucun symptôme. Le niveau de calcium doit être extrêmement élevé ou extrêmement bas pour produire des symptômes.

Utilisations du test

Utilisations du test

On réalise une analyse du taux urinaire de calcium afin de :

  • déterminer si un taux urinaire élevé de calcium a entraîné le développement de calculs rénaux
  • déterminer si votre apport alimentaire en calcium est suffisant
  • s’assurer que vos intestins absorbent correctement le calcium
  • découvrir les causes de la perte de calcium osseux
  • examiner le fonctionnement des reins
  • rechercher des troubles de la glande parathyroïde

L’analyse du dosage sanguin du calcium (calcémie) est généralement plus efficace pour dépister certaines maladies comme les maladies osseuses, la pancréatite et l’hyperparathyroïdie.

Préparation

En préparation de l’analyse du taux urinaire de calcium, votre médecin vous demandera peut-être d’interrompre la prise de médicaments susceptibles de fausser les résultats de l’analyse. En outre, votre médecin vous demandera peut-être de suivre un régime contenant un niveau suffisant de calcium pendant quelques jours avant l’analyse.

Si l’échantillon d’urine est prélevé chez un nourrisson, son pédiatre fournira des bocaux spéciaux accompagnés d’instructions sur la manière de prélever l’urine.

Interventions

L’analyse du taux urinaire de calcium mesure la quantité de calcium présente dans un échantillon représentatif de toutes les urines produites pendant une période de 24 heures. Une analyse commencée le matin dure jusqu’au lendemain matin.

Les étapes suivantes sont généralement suivies pour un examen d’urine :

  • Le premier jour, vous urinerez au réveil sans conserver les urines.
  • Pendant les 24 heures suivantes, vous recueillerez toutes les urines dans un bocal fourni par un professionnel de santé.
  • Le deuxième jour, vous urinerez dans le bocal au réveil.
  • Ensuite, refermez le bocal et conservez-le au réfrigérateur pendant les 24 heures de la période de prélèvement. N’oubliez pas d’écrire votre nom sur le bocal, ainsi que la date et l’heure auxquels vous avez terminé le prélèvement.
  • Restituez l’échantillon selon les instructions de votre médecin ou de tout autre professionnel de santé.

L’analyse du taux urinaire de calcium ne comporte aucun risque.

Résultats

Le taux de calcium présent dans l’urine d’une personne ayant une alimentation normale est compris entre 100 et 300 mg/jour. Une alimentation pauvre en calcium se traduit par un taux urinaire de calcium compris entre 50 et 150 mg/jour.

Mg/jour = milligrammes par jour

Résultats anormaux

Si le taux urinaire de calcium est anormalement élevé, cela peut indiquer :

  • une hyperparathyroïdie – la glande parathyroïde produit une trop grande quantité d’hormone parathyroïdienne. Les symptômes peuvent être les suivants : fatigue, douleur au dos et douleur osseuse
  • le syndrome des buveurs de lait – maladie causée par une trop forte consommation de calcium. Il survient généralement chez les femmes âgées qui prennent du calcium comme prévention de l’ostéoporose
  • une hypercalcémie idiopathique – taux anormalement élevé de calcium dans les urines survenant sans raison connue
  • une sarcoïdose – maladie se caractérisant par une inflammation des nodules lymphatiques, des poumons, du foie, des yeux, de la peau ou d’autres tissus
  • une acidose tubulaire rénale – taux élevé d’acide dans le sang dû à l’incapacité du foie d’excréter des urines d’acidité normale
  • une intoxication à la vitamine D – quantité excessive de vitamine D dans l’organisme
  • l’usage de diurétiques de l’anse – une catégorie de médicaments qui agissent sur une partie d’un rein pour augmenter l’élimination de l’eau via les urines
  • une insuffisance rénale

Si le niveau de calcium dans les urines est anormalement bas, cela peut indiquer :

  • une malabsorption – comme des vomissements ou des diarrhées dus à une digestion insuffisante des substances nutritives
  • une carence en vitamine D
  • l’hypoparathyroïdie – maladie qui survient lorsque la parathyroïde ne produit pas suffisamment d’hormones pour maintenir un niveau satisfaisant de calcium et de phosphore.
  • l’usage de diurétiques thiazidiques

Related Articles

Méningite aseptique : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Traitement pour la mycose des pieds

Irene

Faire face au sevrage de nicotine : définition, cause, symptômes, traitement

Irene