le-blog-indispensable.fr
Image default
Informatique

Open data : quelles opportunités pour l’innovation territoriale ?

Pour consolider l’évolution de leur action, les villes s’appuient sur l’innovation numérique. Des avancées telles que l’Open Data qui offrent de nombreuses opportunités pour l’innovation territoriale. Les processus d’expérimentation, d’innovation et d’amélioration des modèles de l’action politique nécessitent une amélioration des politiques numériques, en tendant vers des outils comme l’Open Data qui permettent de créer des villes intelligentes. Intelligentes dans la gestion, la réglementation, la structuration, la cartographie et dans la décision.

Open data : quelles opportunités pour l’innovation territoriale ?

L’Open data favorise les interactions entre la communauté et les décideurs de la ville, à travers la facilitation de la collecte des informations et l’accès à ces informations grâce à l’évolution numérique qui offre, de ce fait une nouvelle expérience dans les politiques et actions publiques. L’Open Data permet entre autres :

  • Une amélioration de la législation
  • Une modernisation et une amélioration de l’action publique
  • Une implication des populations dans la prise de décision
  • Un brainstorming permanent
  • Un recueil de données fiables et à jour
  • Une comparaison entre villes ou pays
  • Une meilleure organisation et une meilleure gouvernance de la ville
  • Un soutien à la création de services et de valeurs (l’innovation)

Grâce à l’Open Data, il est possible d’avoir une approche nationale, voire internationale, dans la gestion de la ville. En effet, des ressources internes et externes à la ville peuvent être utilisées. Les mondes urbains peuvent être analysés pour une meilleure évolution. À travers cet aménagement numérique, les politiques économiques, démographiques et sociales peuvent faire l’objet d’un questionnement. Notamment, à l’aide de l’internet des objets, les villes peuvent analyser les interactions entre les individus et leur environnement afin d’améliorer les cadres et conditions de vie. Ainsi, les projections et les stratégies seront plus précises et pointues.

Pour y arriver, les villes doivent nécessairement construire des stratégies, adopter des plans d’action efficaces afin de modéliser et de traduire en calendrier leurs ambitions. L’enjeu étant nécessairement de travailler non seulement dans la collecte des données, mais aussi dans les outils d’analyse des données reçues, Daniel S.

Open data : l’exemple de la ville de Marseille

Marseille est déjà dans une démarche d’ouverture de ses données publiques dans un portail open data territorial. Dans la valorisation des données territoriales, les villes ont besoin de se mettre à niveau, voire prendre de l’avance en formant et en recrutant des gestionnaires des données publiques.

À Marseille par exemple, un Système d’Information Métier et un Système d’Information Géographique permettent une optimisation de la gestion du territoire, de l’état civil, des marchés publics etc. Ainsi, la ville, en tant que propriétaire de ces systèmes, a la propriété intellectuelle y afférant. L’Agence de Villes et Territoires Méditerranéen Durables qui se trouve à Marseille s’appuie sur l’Open Data pour travailler sur des projets pour l’amélioration de la qualité de l’air ou met en place des groupes de travail pour sélectionner des porteurs de projets dans le domaine de l’Open Data. Elle lance également des initiatives pour un partage de données publiques entre pays de l’UE en vue d’une réutilisation.

Mettre en place un dispositif favorable à une stratégie numérique est indispensable à toute ville qui souhaite mobiliser toutes les ressources dont elle dispose pour son développement.

Related Articles

Opérateur Cloud : un atout pour votre entreprise

Tamby