le-blog-indispensable.fr
Image default
Santé

Extrasystoles ventriculaires : définition, cause, symptômes, traitement

Le cœur est chargé de pomper le sang et l’oxygène à travers le corps. Le cœur exécute cette fonction en se dilatant et se contractant. Ce mouvement est ce qui produit vos battements de cœur.

Vos battements de cœur sont régulés par un système électrique unique. Bien que ce système électrique produise systématiquement les signaux nécessaires pour que le cœur batte de manière prévisible, il arrive parfois que ce signal soit perturbé. En pareil cas, des battements de cœur irréguliers peuvent survenir, et il est possible que vous ayez la sensation que votre cœur marque une pause.

Divers problèmes de santé peuvent perturber les battements de cœur. Bien que certaines soient potentiellement mortelles, d’autres peuvent être relativement bénignes. Les extrasystoles ventriculaires sont un exemple de pathologies bénignes qui peuvent provoquer des battements de cœur irréguliers. En fait, la plupart des gens connaissent cette pathologie à un moment donné de leur vie. Cette pathologie peut survenir à des moments aléatoires ou selon un schéma régulier.

Les extrasystoles ventriculaires sont également appelées :

  • contractions ventriculaires prématurées ;
  • battements ventriculaires prématurés ;
  • extrasystole ;
  • contraction cardiaque prématurée.

Causes

Les extrasystoles ventriculaires surviennent lorsque les ventricules supérieurs du cœur se contractent plus tôt que le reste du cœur. Dans ce cas, vos battements de cœur deviennent déphasés. Il est possible que vous ressentiez des battements de cœur réguliers, un battement de cœur en plus et une pause suivie de battements plus forts. Ce battement de cœur en plus est ce que l’on nomme l’extrasystole ventriculaire. Elle n’est pas aussi forte qu’un battement normal et ne pompe pas autant de sang en dehors du cœur. En conséquence, le battement de cœur qui suit est plus fort parce que davantage de force est nécessaire pour pomper le sang supplémentaire en dehors du cœur.

Bien que les extrasystoles ventriculaires soient courantes, les médecins ne sont pas toujours en mesure d’identifier ce qui les provoque. Les facteurs qui peuvent contribuer au développement d’une extrasystole ventriculaire incluent :

  • usage de certains médicaments tels que les stimulants et les médicaments pour l’asthme ;
  • déséquilibres hormonaux ;
  • consommation d’alcool ;
  • usage de stupéfiants ;
  • consommation de caféine ;
  • anxiété croissante ;
  • hypertension artérielle ;
  • maladie cardiovasculaire ;
  • problèmes cardiaques congénitaux.

Risques

N’importe qui peut développer des extrasystoles ventriculaires, bien que la pathologie se rencontre plus fréquemment chez les personnes de plus de 50 ans. Les extrasystoles ventriculaires sont couramment constatées chez les patients atteints de maladies cardiovasculaires. Les patients qui ont des antécédents familiaux de problèmes cardiaques sont également plus susceptibles de développer cette pathologie.

Symptômes

Si vous présentez des extrasystoles ventriculaires, il est possible que vous ne ressentiez aucun symptôme. Lorsque les symptômes sont présents, ils peuvent inclure :

  • sensation de palpitations ;
  • sensation que le cœur bat très fort ou sort de la poitrine ;
  • sensation que le cœur marque une pause ;
  • battements de cœur plus forts.

Dans certains cas, le battement de cœur qui intervient après l’extrasystole ventriculaire peut être tellement fort que vous ressentez une douleur ou un inconfort à la poitrine. Si vous souffrez d’extrasystoles ventriculaires fréquentes ou prolongées, cela peut réduire la capacité de votre cœur à pomper le sang de manière efficace. Cela peut également provoquer des symptômes supplémentaires, notamment :

  • faiblesse ;
  • vertiges ;
  • perte de connaissance.

Ces symptômes sont graves et devront être évalués par un médecin dès que possible.

Diagnostic

Les extrasystoles ventriculaires peuvent être difficiles à diagnostiquer. Si ces battements de cœur irréguliers surviennent de manière aléatoire, il est possible que votre médecin ne parvienne pas à les détecter au cours du rendez-vous.

Si vous signalez des symptômes d’extrasystole ventriculaire à votre médecin, il pourra vous faire passer des examens supplémentaires pour confirmer le diagnostic. Notamment :

Électrocardiogramme (ECG)

Cet examen d’imagerie enregistre l’activité électrique du cœur, y compris la vitesse des battements de cœur.

Échocardiogramme

Cette technique d’imagerie utilise les ondes sonores pour projeter une image animée de votre cœur sur un écran, et fournit aux médecins des images détaillées des ventricules et des valvules cardiaques.

Angiographie coronarienne

Au cours de cet examen, un cathéter est placé dans une artère puis déplacé délicatement jusqu’au cœur. Un produit de contraste est ensuite injecté dans le cathéter et surveillé au moyen d’une radiographie, ce qui permet au médecin d’observer comment le sang circule dans votre cœur

Moniteur Holter

Il s’agit d’un dispositif que votre médecin vous demandera de porter à votre domicile. Il enregistre l’activité cardiaque au cours de 24 heures.

Enregistreur d’événement

Semblable à un moniteur Holter, ce dispositif se porte sur soi. Il enregistre l’activité cardiaque lorsque vous ressentez une pause dans vos battements cardiaques.

Traitement

Le traitement de cette pathologie dépendra de votre santé globale et de la cause de votre extrasystole ventriculaire.

Changements de mode de vie

Si vous êtes en bonne santé et que vous n’avez pas de problèmes cardiaques sous-jacents, il est possible que vous n’ayez pas besoin de traitement. Votre médecin pourra simplement recommander d’éviter les excitants tels que la caféine, le tabac et l’alcool. Il pourra également recommander de trouver des moyens de contrôler vos niveaux de stress et d’anxiété.

Traitements médicamenteux

Si votre extrasystole ventriculaire est causée par une pathologie médicale sous-jacente, le traitement de cette pathologie sera nécessaire. Les médicaments tels que les bêtabloquants et les inhibiteurs calciques pourront être utilisés pour traiter les patients atteints d’insuffisance cardiaque.

Ablation

Si les médicaments échouent, votre médecin pourra recommander une intervention appelée ablation. Au cours de cette intervention, des ondes de radiofréquences sont utilisées pour détruire les tissus cardiaques endommagés qui provoquent l’extrasystole ventriculaire.

Pronostic

Le pronostic des patients atteints d’extrasystoles ventriculaires est relativement bon. Dans bien des cas, les patients n’ont pas besoin de traitement. Si vous êtes atteint(e) d’une maladie cardiovasculaire ou d’autres problèmes de santé, le traitement de ces problèmes devrait soulager les symptômes d’extrasystoles ventriculaires.

Prévention

Vous pouvez aider à prévenir les extrasystoles ventriculaires en opérant des changements dans votre mode de vie. La chose la plus importante est de limiter votre consommation de caféine, d’alcool et de tabac. Essayez également de trouver des façons saines de prendre en charge votre anxiété et votre stress, notamment en faisant de l’exercice ou en parlant avec un(e) ami(e) proche.

Related Articles

Mycose.org | Portail de la mycose sans tabou !

Irene

Polypes colorectaux (du côlon) : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Symptômes de la mycose vulvaire chez la femme

Irene